ASSOCIATION DES AMIS DU FOOT : site officiel du club de foot de lumes - footeo

L'Etoile veut profiter du dernier match de l'année à domicile contre Nantes

23 décembre 2016 - 18:09

Deuxième équipe de Pro B après le leader fosséen à avoir enchaîné cinq victoires d'affilée, l'Etoile veut profiter du dernier match de l'année à domicile contre Nantes, demain soir, pour continuer à capitaliser. Et pour disposer de Nantes, les Carolos pourront compter sur près de 2.900 personnes prêtes à les pousser vers un dixième succès.

 

De la folie douce... Le neuvième succès décroché par l'Etoile, mardi, à Roanne (76-74) au terme d'un match parfaitement négocié et achevé par un spectaculaire braquage a déclenché un engouement considérable qui va permettre aux Carolos d'évoluer, vendredi soir, dans une superbe atmosphère puisque le record d'affluence de la saison va être pulvérisé à l'Arena. Près de 2.900 personnes devraient en effet investir le bel écrin du chef-lieu des Ardennes.

Et c'est dans cette ambiance excitante que l'Etoile essaiera de lâcher une nouvelle fois les chevaux pour continuer son extraordinaire saga.

"Ce rendez-vous est quelque chose d'important pour le basket français d'autant qu'il survient à une période creuse dans les autres sports. Lors de ces soirées, il y a un croisement de paramètres _ une belle affiche sportive, un caractère convivial et les animations diverses mises en place -qui donnent un aspect particulier voire excitant à ces matches" estime Cédric Heitz 

 

EN PLEINE EUPHORIE._ Neuf victoires en onze journées ! Dont quatre acquises à l'extérieur. Jamais l'Etoile n'avait réalisé une telle entame d'exercice en Pro B. Le millésime 2016-2017 a pris beaucoup d'avance durant le premier tiers de championnat par rapport aux précédentes générations. Désormais, c'est la saison 2008-2009 qui peut encore servir de référence. A cette époque, l'Etoile avait signé douze succès au soir de la dix-neuvième levée. Record à battre...

 

LE MARCHE DE NOEL._ Depuis la mise en place des deux matches de Noël par la LNB en 2011, l'Etoile a ouvert sa hotte en grand en remportant quatre des six rencontres qu'elle a jouées dans ce cadre festif. Tout avait pourtant mal démarré avec deux revers en 2012 à Fos (95-70) et contre Rouen (69-73). Puis les Carolos ont glané ensuite quatre victoires d'affilée devant Lille (81-77) et Aix-Maurienne (78-92) en 2014 et face à Nantes (94-76) et Saint-Chamond (82-86) en 2015.

 

DECEMBRE, MOIS MAGIQUE._ Depuis son retour en Pro B, l'Etoile a toujours fait du mois de décembre son principal tremplin dans la saison en se nourrissant d'excellents résultats à cette période de l'année. .Durant l'exercice 2014-2015, alors qu'il n'avait enregistré qu'un succès en dix journées, le club ardennais a connu une totale métamorphose en remportant quatre matches en cinq journées devant à Antibes (75-74), contre Lille (81-7è), à Aix-Maurienne (92-78) et face au Portel (91-85) avant de poursuivre la série en janvier aux dépens de Boulazac (89-78) et Roanne (62-92).

Itou la saison dernière lorsque l'Etoile après s'être contentée d'un succès en sept matches, a flambé de la même manière devant Vichy (63-79), Le Portel (80-75), Nantes (94-76) et Saint-Chamond (82-86). 

Et, cette année, l'Etoile s'est engagée dans la même lignée en ayant déjà battu les 2, 9, 16 et 20 décembre Vichy-Clermont (94-80), Le Havre (64-80), Rouen (89-85) et Roanne (74-76) en attendant la réception de Nantes, demain, et le déplacement à Lille, mardi.

Explications du phénomène par le coach carolo. "C'est effectivement un phénomène qui se répète. L'Etoile a une équipe jeune et reprend plus tard que les autres clubs. Il a donc fallu ces deux dernières années un certain temps de maturation aux espoirs, aux rookies et aux étrangers pour jouer notre basket. Et c'est souvent en décembre qu'on a atteint un niveau intéressant avant d'arriver au top en février. Cette année, l'assimilation au jeu s'est faite beaucoup plus rapidement".

 

LE BUDGET NE FAIT PAS TOUT._ Hormis sa grosse déconvenue à Bourg-en-Bresse (107-76), l'Etoile malgré le plus faible budget de Pro B (1.262.000 euros) ne se montre pas faible devant les forts. Comme en atteste ses victoires acquises aux dépens de cinq des plus grosses puissances financières de ce championnat. A savoir : Poitiers (2.245.000 euros), Boulazac (2.624.000 euros), Vichy/Clermont (2.295.000 euros), Rouen (2.284.000 euros), et Roanne (2.278.000 euros). 

Et l'Etoile compte bien encore réaliser un exploit de taille face à Nantes et ses 2.019.000 euros de budget. Qui dit mieux que Charleville-Mézières en Pro B ? 

Pour Heitz, il ne faut pas pour autant s'enflammer. "Certes, on est la fameuse exception qui confirme la règle. Certes, notre classement à l'instant T est formidable. Mais ce n'est qu'une étape intermédiaire et on reste l'équipe la plus jeune du championnat avec Rouen et le plus petit budget de Pro B. On ne peut donc pas se projeter plus loin car, en théorie, les gros vont vite se replacer là où ils doivent être..." 

 

Pascal REMY

 

 

DEMAIN : L'interview de Lucas Dussoullier

 

 

L’adversaire : Nantes se cherche encore

 

 

Vielle dame du basket français puisque créée en 1907, l'Hermine de Nantes compte 22 années de présence en Pro B et voudrait bien étrenner en Pro A la future salle de la Trocardière qui devrait être opérationnel en 2018. C'est pourquoi, le club de la Loire-Atlantique s'est donné des moyens supplémentaires cette saison (troisième masse salariale de Pro B) pour réussir au plus vite cet objectif.

Parvenu à garder le frère de Charles Kahudi (Henri), et les artificiers Bigote  et Desespringalle, Franck Collineau a donc pu recruter six nouveaux joueurs : le meneur Kwamain Mitchell, qui a évolué en FIBA Cup avec le club letton de Ventspils, l'Américain Joey Shaw qui a évolué six ans en Autriche, l'ancien Denaisien  Fofana, le géant Guy-Marc Michel (2;13 m)  plus deux joueurs confirmés aux postes 4 et 5 : l'ex-Carolo McKnight et l'explosif Ekperigin. Un matos impressionnant.

Mais malgré cela, Nantes a raté son début de saison (trois revers en cinq journées)  avant de donner l'impression de décoller (quatre succès consécutifs) et de retomber après deux revers concédés aux promus : Aix-Maurienne (73-67) et Blois (70-72).

Autant dire qu'un nouvel échec dans les Ardennes serait sûrement mal vu du nouveau président, Jean-Louis Cadio.

 

LA JOURNEE._ Voici le programme de la douzième journée : Aix-Maurienne-Saint-Chamond, Blois-Boulazac, Boulogne-Rouen (19 heures), ETOILE-Nantes, Evreux-Fos, Le Havre-Lille, Poitiers-Bourg-en-Bresse, Roanne-Denain, SQBB-Vichy/Clermont.

 

RESERVEZ VOS PLACES.

Le match de Noël Etoile-Nantes (Pro B) suscitant un considérable engouement (plus de 2.800 personnes sont attendues), les dirigeants du club carolo invitent le public ardennais à réserver ses places en avance via la billetterie en ligne (www.etoile-charleville.fr), le magasin Carrefour ou se rendant aux permanences assurées au guichet billetterie de l'Arena ce jeudi de 17 à 19 heures et vendredi à partir de 16 heures. Ce qui évitera aux gens une attente trop longue aux guichets le soir du match.

L'Etoile conseille, par ailleurs, aux spectateurs de venir tôt au match, vendredi soir. Buvette et friterie seront ouvertes à partir de 19 heures.

 

COLLECTE DE JOUETS ET DE PELUCHES.

Comme chaque année, l'Etoile de Charleville-Mézières Ardennes s'associe au Secours Populaire lors de son traditionnel match de Noël qui a lieu vendredi soir à l'Arena. A l'occasion de la venue de Nantes, les supporters du club qu'on annonce très nombreux pour cette dernière rencontre de l'année sont donc appelés à témoigner de leur solidarité en venant au Parc des expositions  avec des jouets et des peluches neuves ou lavées. Patricia Gattucci, secrétaire générale du Secours Populaire, donnera le coup d'envoi de cette rencontre marquée par le traditionnel lancer de peluches à la mi-temps. Les licenciés de l'école de mini-basket récupéreront ensuite les peluches qui seront offertes à des enfants démunis.

 

SOIREE FESTIVE ET FAMILIALE.

Outre la collecte des jouets pour le Secours Populaire, un lancer de peluches à la mi-temps du match Etoile-Nantes (Pro B) et la prestation toujours remarquée et appréciée des "Shining Stars", l'Etoile organisera, ce vendredi soir, à l'Arena diverses autres animations au cours de la soirée la plus conviviale de l'année. Avec notamment le traditionnel shoot du milieu de terrain permettant à celui qui réussira l'exploit de réussir un panier de gagner un voyage à Barcelone mis en jeu par l'agence carolomacérienne "Monde Actuel".

Ainsi qu'un concours de lancers-francs avec des éliminatoires organisées dans les coursives de l'Arena. Les deux finalistes seront ensuite opposés à la mi-temps du match de Pro B sur un parcours mis en place sur le parquet de l'Arena. Le gagnant se verra remettre un drone offert par Intersport Vous l'aurez compris, l'Arena va vivre demain une soirée sportive, festive et caritative au bout de laquelle on espère bien sûr que l'Etoile avec votre soutien,  se rapprochera encore plus du maintien. Animations diverses et ambiance de fête*

Commentaires

loic poirier a pronostiqué LIGUE 1 CONFORAMA 1 jour
PHILIPPE FERMENT a pronostiqué LIGUE 1 CONFORAMA 4 jours
Mathéo Cavani, loic poirier et 11 autres personnes ont pronostiqué LIGUE 1 CONFORAMA 5 jours
Lolo08 et PHILIPPE FERMENT ont pronostiqué LIGUE 1 CONFORAMA 7 jours
JM Despejm et Pierre08 ont pronostiqué LIGUE 1 CONFORAMA 11 jours
LIGUE 1 CONFORAMA : nouvelle journée 11 jours
Mathéo Cavani, Lolo08 et 10 autres personnes ont pronostiqué LIGUE 1 CONFORAMA 19 jours
arthur bouque est devenu membre 19 jours
08 Erwann a pronostiqué LIGUE 1 CONFORAMA 22 jours
JM Despejm, Jocker 14 et 14 autres personnes ont pronostiqué LIGUE 1 CONFORAMA 25 jours
LIGUE 1 CONFORAMA : nouvelle journée 28 jours
michel mohcoq, Michelle Leboucher et 13 autres personnes ont pronostiqué LIGUE 1 CONFORAMA 1 mois
Mark Landers est devenu membre 1 mois
Eric Muzart est devenu membre 1 mois
PHILIPPE FERMENT et Pierre08 ont pronostiqué LIGUE 1 CONFORAMA 1 mois
La journée 6 se termine dans

La journée 6 est terminée

LIGUE 1

Aperçu des matchs à pronostiquer

Monaco
NIMES
Lille
NANTES
Angers
TOULOUSE